Deux-Sèvres 

Fromagerie

de

FRONTENAY-ROHAN-ROHAN

historique

Cette laiterie coopérative est bâtie en 1890 à un kilomètre de la gare de Frontenay-Rohan-Rohan. L'atelier de fabrication et la porcherie datent de cette époque. Le bâtiment comprend une salle pour la machine, une autre pour les écrémeuses et la baratte, une salle de manipulation du beurre, un vestibule et un bureau pour le comptable ; un grenier, comprenant une chambre, surmonte l'ensemble. L'équipement se compose de trois écrémeuses, d'une baratte danoise et d' un malaxeur ordinaire actionnés par une machine à vapeur. En 1907, la laiterie fusionne avec sa rivale de l'Union fraternelle, installée dans la même commune, en 1897, et récupère l'ensemble du matériel. Le beurre est expédié à Paris. En 1944 débute la fabrication de fromage frais expédié, comme le beurre, à Paris, et celle de lait pasteurisé. L'atelier est agrandi par un appentis dans les années 1950. A partir de 1952, le lait de consommation est conditionné en bouteilles de verre, puis en 1963, dans des poches en matière plastique. Un logement pour le directeur est construit dans les années 1960. A partir de 1966 débute la stérilisation du lait. La laiterie ferme en 1973 et ses sociétaires rejoignent celle d' Echiré. Les bâtiments ont été transformés en maison, la cheminée a été démolie dans les années 1990 et une partie de la porcherie est actuellement en ruine.
En 1954, 11 personnes y travaillent.

Ses camemberts :
         
 
 
 
 
Ses autres fromages :
         
 
 
 

 

retour