Vendée 

Fromagerie

de

POIRÉ SUR VELLUIRE

historique 1888 - 1928

De 1888 à 1892 : la laiterie du château du Châtelier au Poiré-sur-Velluire appartient à M. Béziau (raison sociale « Béziau et Cie »)
De 1892 à 1922 : M. Auguste Lepetit reprend l'affaire et y fabrique des fromages de qualité (Auguste Lepetit & Fils – A.L.F.)

Les laiteries d'Auguste Lepetit sur une facture du début de siècle

représentation surdimensionnée et fantaisiste

de la laiterie et du château du Poiré sur Velluire

De 1922 à 1928 : M. Clément Dubois prend la suite. En 1925, la fromagerie porte le nom de « L'Union Porchaire »

Carte de représentant de Clément Dubois, successeur de Auguste Lepetit, qui reprend également une représentation mégalomaniaque de la laiterie et du château du Poiré sur Velluire.

 

1928 : vente de la fromagerie

Après M. Clément Dubois, il n'y a pas eu de repreneur, et le lait des éleveurs s'est répartit entre les coopératives du Gué de Velluire et de langon, en Vendée.

le chateau actuellement

Il a aussi existé plusieurs fabricants indépendants au Poiré-sur Velluire au cours des années 1900 à 1960 :
        - Fromagerie Marcel Renoux : fabricant de fromages. Odette, son épouse poursuivit la fabrication pendant la guerre

        - Fromagerie G. Daviet : élaborait un fromage type ''curé''

        - Fromagerie Favreau dans le marais : élaborait un fromage type ''curé''
        - Fromagerie C. Renoux : fabrication de fromage ''rouge'' type édam

retour