Charente-Maritime 

Fromagerie

de

SAINT-JEAN-DE-LIVERSAY

historique (1892 - 1990) 

Laiterie coopérative créée en 1892 au lieu-dit Marais de Thavié, puis déplacée sur le site actuel en 1915 avec la construction d'une beurrerie-caséinerie. Le site est aussi desservi par embranchement ferroviaire.

  

Une porcherie est édifiée en même temps sur une parcelle voisine. Une nouvelle caséinerie est bâtie en 1931. 

A la tête d' une Union regroupant sept laiteries coopératives voisines en 1965, la laiterie reprend très vite son indépendance. Une chambre froide est installée en 1951. Une unité de fabrication de poudre de lait avec une tour Spray est édifiée en 1952 par les architectes Ch. Pavid et W. Barbey de Cognac (Charente). 


                   
    En 1954 et 1956, la direction est assurée par Mr Bosselut et la présidence par Mr Ballanger. Elle traite en moyenne annuellement de 5 à 5.5 millions de litres de lait en 1954, 6 millions en 1956 et 8 millions en 1958. La fabrication du beurre, effectuée avec une eau complètement stérilisée et désodorisée, assure à ce produit en même temps qu’une grande finesse une bonne conservation. Il est livré soit en mottes ou en plaquettes de 250g et 125g empaquetées automatiquement sous papiers sulfurisé ou aluminium. La laiterie fabrique également de la caséine et des poudres de lait solubles par atomisation.    
En 1957, elle fait partie des sept plus grandes laiteries coopératives d'Aunis. La zone de ramassage située près de La Rochelle se situe dans un rayon de 7 km et s’étend dans une région de très beaux pâturages donnant des produits d’excellente qualité.
P
rès de 70 % de la production de beurre part à Rungis, et la caséine est traitée et commercialisée par l' Union des caséineries coopératives à Surgères.

En 1906, l'usine est équipée d' une chaudière Tournat (Surgères, Charente-Maritime). En 1936, on installe un moteur à huile lourde, mais en 1940, on revient à l'électricité. Le matériel date des années 1960 dans son ensemble. 

En 1977 : 25 employés, en 1996 : 15 personnes.

 

 

 

 

retour