Charente-Maritime 

Fromagerie de

SOUILLAC

(VILLARS EN PONS)

(17P)

(1910 - 1974)

Fromagerie industrielle créée vers 1910 par J. Roudier et Camille Cardinal de Jazennes . L'atelier de fabrication porte la date et les initiales RC.  La production laitière augmentant, une salle fut bâtie en 1912. Ce fut le départ d'une unité de fabrication de fromages avec l'apport des productions de lait du voisinage. Le beurre constituait la matière première commerciale, les sous produits comme le petit lait servant de nourriture aux animaux tel que le porc. Une porcherie fut construite plus tard pour l'engraissement de ces animaux, constituant ainsi un apport substantiel dans la rentabilité de cette entreprise. Une partie du lait entier était utilisée en fabrication de fromages à pâtes molles, Le Parapluie Rouge fit la renommée de cette laiterie. Cette marque existe toujours sous l'égide du groupe laitier GLAC de Surgères.

 

année 1934

 

Durant la guerre, deux fromages à 0 % de matière grasse y sont fabriqués. D'autres étiquettes furent créées, sous des présentations différentes afin  de faciliter la commercialisation.  Suite à des accords entre la famille MARTINET et ROUDIER-CARDINAL, la gestion de l'entreprise passa à M. MARTINET R. (le gendre) et plus tard à son fils Paul.

Les bâtiments sont agrandis peu à peu avec un premier prolongement de l'atelier primitif, la construction d'une fromagerie, d'un atelier de conditionnement du fromage, puis celle d'une chaufferie. 

 

Après la fin de l'occupation allemande de 1940-45, Paul MARTINET partit en Uruguay suivi quelques temps après par une partie de la famille. Et c'est à cette époque que la laiterie fut reprise en 1954 par la Sté MORIN-GUERRY qui l'exploita quelques années. Elle fonctionna en pleine activité jusqu'en 1958 (25 à 30 personnes y travaillaient), et fut cédée à une coopérative, la laiterie de Chadenac en 1958.

                                         

La laiterie de Souillac devint centre de collecte jusqu'en 1974, toujours sous la direction de la laiterie de Chadenac qui continua la fabrication du Parapluie Rouge.

Le quai de réception du lait actuellement visible est bâti à cette époque. Le transport du lait s'effectuait par semi-remorque jusqu'à l'usine de Chadenac. La collecte de lait  était de 250.000 litres par mois au moment de l'arrêt du dépôt de ramassage. Les 6 laitiers furent dirigés vers la laiterie de Chadenac en 1974 après aménagements des circuits de ramassage. Depuis, les locaux ont été aménagés en logement.

  

        

Marguerite et Jacques MORIN, du temps de la laiterie, dans les années 50,
Mme Morin ayant servi de modèle, lors du relookage des étiquettes (source : Chantal Rajoelison)
Ses camemberts:

17P-001.jpg (70000 octets) 2009.jpg (153799 octets)
1912 2009-2011

"LE PARAPLUIE ROUGE"

(Historique)

2 étiquettes lithographiées différentes existent pour I. Roudier, 19 pour Martinet et 1 pour Morin-Guerry

femme3-17P.jpg (78868 octets)

11 étiq.

Femme5-17P.jpg (83356 octets) femme2-17P.jpg (63594 octets) Vache3-17P.jpg (73346 octets) 17-Souillac751.jpg (188944 octets) Vache20-17P.jpg (68709 octets)
3 étiq. Morin-Guerry
17-Souillac-997.jpg (196222 octets)
   
3 étiq.

Ses autres fromages:

-17P-004.jpg (43865 octets) thème des parapluies
4 étiq. Morin-Guerry

Divers:

17-Souillac556.jpg (135888 octets) 17-Souillac554.JPG (106160 octets) le-parapluie-rouge.jpg (12184 octets)
briquet
17-Souillac557.jpg (145976 octets) 17-Souillac558.jpg (116765 octets)

 

 

retour